Qui sommes-nous?

  • Taille du texte

 

Donner les moyens de sauver des vies, c’est le but au cœur de notre travail.

Grâce à des efforts colossaux et des soins empreints de compassion, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) est aujourd’hui un leader mondial en matière de soins, de traitement et de recherche dans le domaine de la santé cardiovasculaire.

La Fondation de l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa joue un rôle vital en réunissant toutes les conditions nécessaires à la prestation de soins de calibre mondial. Nous recueillons des fonds pour combler des besoins urgents touchant les installations, les équipements, les programmes, la recherche et la formation à l’ICUO.

 Forts du généreux soutien de la communauté, nous aidons une équipe exceptionnelle de professionnels de la santé à faire progresser les soins cardiovasculaires et à sauver des vies jour après jour.


Nous pouvons aider!

Recueillir des fonds qui aident chaque jour à sauver des vies 

Nous inspirons et mobilisons nos donateurs et bénévoles pour recueillir des fonds qui mettent des équipements, des technologies et des installations de pointe à la disposition de notre équipe exceptionnelle de professionnels de la médecine. Les fonds que nous recueillons aident chaque jour à sauver des vies à la grandeur du pays. 

 

Mettre des équipements vitaux à la disposition d’une équipe de calibre mondial 

Comme les fonds publics affectés aux soins de santé ne couvrent que les dépenses de fonctionnement des hôpitaux, le soutien de la communauté est indispensable à l’achat d’équipements de pointe. Un des rôles les plus vitaux de la Fondation est de mobiliser la population locale en vue d’équiper pleinement un centre d’excellence en santé cardiovasculaire renommé partout dans le monde. 

 

Donner les moyens de combattre une maladie chronique qui touche plus de vies que jamais

Maladie chronique particulièrement ravageuse, la maladie du cœur touche les hommes comme les femmes, peu importe leur âge ou leur origine ethnique. Compte tenu du nombre de Canadiens qui en souffrent et du vieillissement de la population, notre rôle de faire progresser les soins cardiovasculaires – pour un jour éradiquer la maladie du cœur – n’a jamais été aussi essentiel.