Témoignages

  • Taille du texte

 

 

Les dons nous permettent d'offrir les meilleurs soins possible à nos patients, mais ce sont vos témoignages qui nous incitent à redoubler d'efforts dans la lutte contre la maladie du cœur.

Depuis des années, nous partageons vos témoignages avec nos multiples donateurs. Vous êtes nombreux à y évoquer la soudaineté des complications cardiaques et l'impact de la maladie du cœur sur les personnes atteintes et leurs familles. Nous avons besoin de vos témoignages pour faire comprendre aux Canadiens et Canadiennes l'importance de s'informer sur les moyens de prévenir et de traiter les maladies cardiovasculaires.

Nous aimons vos histoires!

Partagez la vôtre ici! 


TÉMOIGNAGES INSPIRANTS

  • Un conseiller municipal reçoit de l’'aide

    En janvier, après un entraînement matinal au gym GoodLife, le conseiller municipal Stephen Blais a senti que quelque chose n’'allait pas. Devant son malaise, une monitrice a composé le 911. Heureusement, un pompier qui se trouvait là a pu aider Stephen en attendant l'’ambulance. Après avoir été réanimé à l’'Hôpital Montfort, Stephen a passé plusieurs mois à l'’Institut de cardiologie. Sa famille et lui sont très reconnaissants des soins qu'’il a reçus. Voici son histoire.

    Regarder la vidéo
    Stephen Blais
  • Entraîner l'entraîneur

    Après avoir subi une crise cardiaque et un triple pontage coronarien, le légendaire entraîneur de hockey des Ottawa 67's, Brian Kilrea, avait lui-même besoin d'un peu de coaching. Il s'est donc inscrit au programme de mise en forme du Centre de prévention et de réadaptation de l'Institut. A-t-il appris sa leçon? Écoutez sa remarquable histoire ici. (seulement en anglais)

    Regarder la vidéo
    Entraîner l'entraîneur
  • PIÈCE D'ORIGINE

    Jason, un contremaître de chantier de construction de 32 ans, avait besoin d'une nouvelle valve cardiaque. Comme les valves artificielles exigent généralement d'autres interventions et obligent les patients à prendre des médicaments toute leur vie, elles n'étaient pas le meilleur choix pour un jeune homme actif. La solution? Une nouvelle technique de pointe que les médecins de l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa ont utilisée pour réparer la valve de Jason. (seulement en anglais)

    Regarder la vidéo
    Original Parts
  • GUÉRIR LE CORPS, APAISER L'ESPRIT

    Mère de famille travaillant à temps plein, Lynn Allard menait une vie bien remplie avant de subir une crise cardiaque. Comme chez bien des survivants, l'épisode a déclenché chez elle une série de réactions émotives complexes qui l'ont entraînée vers la dépression. Avec l'aide de l'équipe de réadaptation de l'Institut, elle a pu se rétablir physiquement et mentalement. Voyez comment Lynn a travaillé avec cette équipe exceptionnelle.
     
    Regarder la vidéo
    GUÉRIR LE CORPS, APAISER L'ESPRIT
  • VOICI ALEXANDRA PEACH

    Un samedi matin, 7 h 30, à Ottawa. Alexandra Peach, enseignante et mère de famille, est prise d'un profond malaise. Elle n'a que 37 ans et pourtant, elle est en train de subir une crise cardiaque. Découvrez comment l'équipe d'urgence de l'Institut de cardiologie lui a sauvé la vie. (seulement en anglais)

    Regarder la vidéo
    VOICI ALEXANDRA PEACH

LES VIES QUE VOUS INFLUENCEZ

  • L'histoire de Brian

    «Même s'il a reçu un premier diagnostic de myocardiopathie virale à 15 ans, mon mari Brian avait échappé toute sa vie aux opérations majeures. Il avait dû se rendre à plusieurs reprises aux urgences, mais avait toujours été traité et renvoyé à la maison une fois son état stable. Nous savions depuis toujours que les choses finiraient par empirer, mais personne ne savait quand.» Lisez l'histoire de Brian

  • L'histoire de Cathy

    « Si vous sentez que quelque chose ne va pas, faites-vous confiance, dit Cathy. Le corps est de bon conseil, et les muscles ont la mémoire des sensations associées à un état normal. Vous devez écouter votre corps et lui donner ce qu'il veut. » Lisez l'histoire de Cathy

  • L'histoire d'Anne-Marie

    «Je vais encore à l'Institut de cardiologie et je suis traitée par le Dr Luc Beauchesne. Il est fantastique, tout comme Joanne Morin.» Lisez l'histoire de Cathy